Menu
FR
AdGuard VPN Blog Internet et sécurité : Que peut-on faire avec une adresse ip et faut-il se faire du souci ?

Internet et sécurité : Que peut-on faire avec une adresse ip et faut-il se faire du souci ?

L'internet est une chose étonnante, qui offre de nombreuses possibilités à tous ceux qui sont prêts à en profiter. En même temps, c'est aussi l'endroit où tout est constamment surveillé. Et l'adresse IP est souvent la clé pour comprendre comment fonctionne le processus de cette surveillance. Alors plongeons dans le vif du sujet et voyons ce qu'est une adresse IP et ce que quelqu'un peut faire avec votre IP.

Une adresse IP : qu’est-ce que c’est ?

IP est l'abréviation d'Internet Protocol, une technologie essentielle qui est responsable de l'adressage et du routage des paquets sur les réseaux. Les adresses IP permettent aux appareils de transmettre des données à la bonne destination. Peu importe qu'il s'agisse de la communication entre votre imprimante et votre ordinateur portable dans le réseau local ou entre votre navigateur web et un serveur web sur l'internet.

Il existe deux grandes variétés d'adresses IP : IPv4 et IPv6. L'IPv4, le tout premier type d'adresse IP, a été inventé en 1980 et consiste essentiellement en un nombre de 4 octets. Il se compose de quatre nombres décimaux séparés par trois points, où chaque nombre est en fait un octet. Par exemple, 127.0.0.1 (appelé localhost) est une adresse IP utilisée pour pointer le logiciel vers la machine actuellement utilisée.

La quantité d'adresses IPv4 est limitée à ≈4B, ce qui n'est pas suffisant pour couvrir toutes les demandes d'adressage du Web moderne, car le nombre de dispositifs connectés augmente rapidement, et s'élève actuellement à des dizaines de milliards de dispositifs différents dans le monde entier : serveurs, ordinateurs, téléphones mobiles, dispositifs intelligents (Internet-of-Things), etc. L'IPv6 a été créé pour résoudre ce problème. Il utilise des nombres de 128 bits pour l'adressage et offre un énorme espace d'adressage. La représentation visuelle d'une adresse IPv6 est un peu différente, par exemple votre adresse localhost ressemblerait à ::1.

Les différences entre les adresses IP publiques et privées

Il existe deux principaux types d'adresses IP : les adresses IP publiques et les adresses IP privées. Les appareils utilisent des adresses IP privées pour communiquer entre eux dans des réseaux locaux. Si un utilisateur l'attribue manuellement, il s'agit d'une adresse IP privée statique. D'autre part, le plus souvent, les adresses IP privées sont attribuées automatiquement aux appareils par votre FAI à l'aide du protocole DHCP. Les adresses IP privées (qui ressemblent souvent à 192.168.xx.xx ou 10.xx.xx.xx) ne sont utilisées qu'au sein des réseaux locaux et ne seront d'aucune utilité pour acheminer des données de manière globale sur Internet.

Pour transmettre vos données correctement dans les deux sens sur Internet, il faut à un moment donné remplacer l'adresse IP privée (c'est-à-dire non routable au niveau mondial) de votre appareil par une adresse IP publique (routable au niveau mondial). Voici comment ça fonctionne :

Tous les appareils de votre réseau local se connectent au routeur, qui possède déjà une adresse IP attribuée par votre Fournisseur d'Accès Internet (FAI).

Le routeur utilise un service intégré de traduction d'adresses réseau (NAT), qui permet à un routeur d'agir comme une passerelle entre Internet et un réseau local. Cela signifie qu'un groupe d'appareils peut être représenté par une seule et unique adresse IP.

La passerelle envoie tout le trafic sortant en son nom, se souvient exactement de qui l'a envoyé, puis reçoit une réponse et la renvoie à l'expéditeur.

Ce processus peut contenir plusieurs couches (double NAT). Il s'agit donc davantage d'un aperçu que d'une description exacte de ce qui se passe.

Les adresses IP publiques sont attribuées par les FAI et peuvent être statiques (rester indéfiniment les mêmes, généralement utilisées pour les serveurs) ou dynamiques (changer de temps en temps). Les adresses IP publiques ne révèlent pas d'informations personnelles sensibles comme les numéros de téléphone, les noms ou les adresses exactes en soi. Cependant, il y a des choses dangereuses que les gens peuvent faire avec votre adresse IP.

Quelle est l’adresse IP de mon appareil ?

La façon dont vous pouvez trouver votre adresse IP dépend de votre appareil et du système d'exploitation que vous utilisez :

Windows:

  1. Dans le menu de démarrage, recherchez l'invite de commande (cmd) et ouvrez-la.
  2. Tapez dans l'invite de commande ipconfig /all et appuyez sur la touche entrée.

Mac:

  1. Tapez Apple
  2. Choisissez Préferences Système et ensuite Réseau
  3. Dans le menu à gauche, sélectionnez la connexion active, celle qui est marquée d'un point vert
  4. L'adresse privée sera affichée à droite dans la section Connexion

Linux:

  1. Ouvrez la ligne de commande.
  2. Tapez ifconfig et appuyez sur la touche entrée.

Android:

  1. Ouvrez Paramètres et trouvez Connexions.
  2. Appuyez sur l'icône grise à droite du nom de votre connexion Wi-Fi.

iPhone:

  1. Allez dans Paramètres et appuyez sur Wi-Fi.
  2. Cliquez sur le "i" avec un cercle à côté de votre réseau.

Selon le type de connexion, vous pouvez trouver une adresse IP privée ou publique. Cependant, il s'agit généralement d'une adresse privée reçue par un appareil à l'intérieur du réseau local. Vous pouvez trouver des informations sur votre adresse IP publique sur diverses ressources externes comme ce site web.

Est-il illégal que quelqu'un recherche votre adresse IP ?

Chaque fois que vous vous connectez au web, vous communiquez votre IP aux sites web que vous visitez, comme les serveurs de jeux en ligne, et aux fournisseurs de services que vous utilisez, (y compris les propriétaires d'applications mobiles). Le suivi des adresses IP est légal pour les besoins du marketing. Les entreprises utilisent cette méthode de collecte de données pour améliorer leurs activités, vendre plus de produits et percevoir de meilleurs revenus.

Toutefois, les utilisateurs individuels peuvent également suivre votre activité via votre adresse IP. Aucune loi n'interdit aux particuliers de surveiller votre adresse IP. D'une manière générale, la découverte de l'adresse IP elle-même n'est pas illégale. En même temps, de nombreuses activités illégales que quelqu'un peut effectuer avec votre IP, y compris le piratage, le phishing et le harcèlement en ligne, reposent sur la connaissance de l'adresse IP de la victime. En outre, le stockage et le traitement des adresses IP peuvent être réglementés par la loi (voir le GDPR, par exemple) s'ils font partie des informations personnelles.

Comment quelqu'un peut découvrir votre adresse IP

En réalité, trouver votre adresse IP n'est pas une tâche difficile, il ne faut même pas avoir d’un outil de recherche IP pour le faire. Voici quelques méthodes qui peuvent être utilisées pour détecter votre IP :

Emails. Les clients de messagerie mettent automatiquement l'adresse IP de l'utilisateur dans l'en-tête du courrier électronique. Les pirates n'ont qu'à vérifier l'en-tête pour apprendre votre adresse IP si vous leur envoyez un courriel. Ces dernières années, les services de messagerie les plus importants ont modifié la façon dont ils traitent les adresses IP et ont commencé à les masquer. Toutefois, soyez conscient de cette méthode d'obtention des adresses IP et n'envoyez pas de courriels à des contacts non fiables.
Liens URL suspects. Un autre moyen populaire de découvrir votre adresse IP consiste à vous envoyer un lien vers un site Web ou une image contrôlée par un cybercriminel, par courrier électronique ou via une messagerie. Une fois que vous aurez suivi le lien, votre adresse IP sera entre leurs mains.
Torrenting. Lorsque vous envoyez ou recevez des données via le réseau de torrents, votre adresse IP est visible pour les autres participants de ce réseau. Certains d'entre eux peuvent être des parties impliquées dans l'exploration de données ou des représentants de détenteurs de droits d'auteur recherchant les adresses IP de ceux qui violent les droits d'auteur.

Que peut-on faire avec votre adresse IP ?

Nous avons déterminé comment des individus dangereux peuvent mettre la main sur votre adresse IP, mais quelles sont les menaces réelles une fois que cette situation s'est manifestée ?

Le suivi de votre activité en ligne. Votre FAI, le gouvernement, les services web, les sites web et même votre employeur peuvent utiliser votre adresse IP pour recueillir vos empreintes numériques et surveiller votre activité en ligne. Les adresses IP permettent aux entreprises de rassembler et de stocker sur leurs serveurs de nombreuses données d'utilisateurs à des fins différentes. En outre, les serveurs de données peuvent être vulnérables aux violations de données et deviennent souvent la cible des cybercriminels.

L'accés à votre emplacement géographique. Votre adresse IP révèle des informations sur le nom de votre fournisseur d'accès et sur votre situation géographique générale, avec la précision d'une ville, voire d'un quartier. En connaissant un historique plus complet des changements de votre adresse IP, il devient facile de dresser votre routine quotidienne, de déterminer quand vous êtes chez vous ou au travail, et de savoir quand et où vous êtes parti en vacances. Bien entendu, pour y parvenir, les attaquants doivent trouver un moyen de suivre en permanence votre adresse IP. Toutefois, ce n'est pas une tâche impossible. Ces informations peuvent être recueillies à la suite d'une attaque délibérée et ciblée contre quelqu'un, ou devenir publiques à la suite d'une fuite de données.

Vous bombarder de publicités ennuyeuses et de spam personnalisé. Le géociblage utilise les adresses IP pour diffuser des publicités en fonction du pays et de la ville. Chaque fois que vous voyez des publicités liées à l'endroit où vous vivez, sachez qu'il s'agit de géociblage. Les spécialistes du marketing utilisent largement cette méthode, mais elle ne leur permet pas d'identifier un individu unique à cibler. Toutefois, les technologies publicitaires et les sources de données supplémentaires permettent de créer un profil détaillé d'un utilisateur même en suivant son jeu en ligne préféré, et de configurer ainsi les publicités avec une précision chirurgicale, l'adresse IP en étant un élément essentiel.

Pirater votre appareil. Un serveur VPN domestique ou un système de maison intelligente peut être obligé d'avoir une adresse IP publique et d'autoriser les connexions entrantes de l'extérieur. Si le dispositif qui reçoit les connexions n'est pas assez bien protégé ou contient des vulnérabilités, un pirate potentiel peut s'introduire dans votre réseau ou votre dispositif en connaissant l'adresse IP.

Effectuer une attaque DOS ou DDoS. En connaissant votre adresse IP, il est aussi possible d'exécuter un déni de service (DOS) ou une attaque par déni de service distribué (DDoS). Les attaques DOS bloquent l'accès aux ressources du réseau, aux sites web, aux comptes et aux e-mails. Cela est possible parce que les systèmes des utilisateurs sont surchargés et désactivés par l'envoi d'un grand nombre de requêtes de serveur à l'adresse de l'utilisateur. Les attaques DDoS sont similaires, sauf que plusieurs machines sont impliquées, rendant le trafic encore plus lourd.

Faire du suivi. En sachant comment votre adresse IP change au cours de la journée ou de la semaine, on peut créer une image complète de vos activités quotidiennes habituelles, par exemple, quand vous quittez votre domicile, quand vous y retournez et quels endroits vous aimez visiter pendant votre temps libre.

Obtenir l’accès à vos caméras. Vous êtes en danger si vous avez des caméras de sécurité connectées à l'Internet. Les pirates pourraient deviner ou réinitialiser le mot de passe de votre appareil, profiter des vulnérabilités du logiciel et finalement avoir accès à la vidéo.

Comment protéger votre adresse IP

Pour protéger votre adresse IP, vous pouvez prendre les mesures suivantes :

Mettez à jour les paramètres de votre routeur. La première étape pour renforcer votre protection consiste à vérifier les paramètres de votre appareil et à modifier le mot de passe administratif de votre routeur. Les mots de passe par défaut sont souvent faciles à pirater et cette méthode est largement utilisée dans les cyberattaques.

Installez un firewall. La première chose à faire pour renforcer votre protection est de vérifier les paramètres de votre appareil et de changer le mot de passe administratif de votre routeur. Les mots de passe par défaut sont souvent faciles à pirater et cette méthode est largement utilisée dans les cyberattaques.

Configurez correctement votre logiciel accessible depuis l'Internet. En plus du point précédent, si vous disposez d'une adresse IP publique, il est préférable de s'assurer que le logiciel acceptant les connexions entrantes ne permet pas d'accès non autorisé (les comptes invités sont désactivés, les mots de passe sont suffisamment forts, etc. ) et ne présente pas de vulnérabilités connues au public. Sinon, vous serez un jour confronté au fait que quelqu'un s'est introduit dans votre réseau en exploitant ce logiciel et utilisant du trafic indésirable.

Utilisez un bloqueur. L'utilisation d'un bloqueur de publicité réduit considérablement la quantité d'informations que les traqueurs et les sociétés de collecte de données peuvent recueillir sur vous.

Ne cliquez pas sur les liens dans les courriels douteux. N'oubliez pas que les courriels sont souvent (plus souvent que les autres moyens de communication) utilisés pour le phishing et les attaques ciblées. Les liens qu'ils contiennent peuvent mener à des sites web malveillants qui tentent de voler vos données, d'infecter votre ordinateur avec des virus ou de recueillir des informations sur vous.

Cachez votre adresse IP avec un VPN. Le VPN est la solution la plus populaire, la plus efficace et la plus facile à utiliser pour cacher votre adresse complète. Les utilisateurs de VPN n'ont qu'à activer le VPN et à naviguer sur le web comme d'habitude. Tout le trafic en ligne est réacheminé via un tunnel crypté par un serveur VPN, qui remplace automatiquement l'adresse IP actuelle par l'adresse IP du serveur VPN sélectionné.

Utilisez Tor Browser. Le navigateur Tor est souvent associé à quelque chose de louche et de suspect car c'est le seul moyen d'accéder au dark web. Mais même si vous n'avez pas de tels objectifs, vous pouvez librement utiliser Tor pour plus d'anonymat pour vos activités en ligne. Le navigateur fait passer tout votre trafic en ligne par une chaîne de trois serveurs proxy différents (appelés nœuds ou relais) et masque votre véritable adresse IP publique. De plus, Tor chiffre l'activité en ligne et vous permet de surfer sur Internet avec des niveaux plus élevés d'anonymat et de sécurité. Cependant, son inconvénient principal est que Tor ralentit considérablement votre connexion Internet, ce qui le rend pratiquement inadapté au téléchargement, aux jeux et au visionnage de vidéos en streaming.

Pourquoi AdGuard

Le VPN est l'un des outils de cybersécurité les plus populaires pour protéger votre IP de toutes les choses nuisibles qui pourraient arriver si quelqu'un apprend votre adresse IP. Si vous êtes prêt à profiter de l'utilisation d'un VPN, jetez un coup d'œil à AdGuard VPN et à ses avantages :

Protocole VPN propriétaire. De nombreux fournisseurs de services VPN utilisent des solutions toutes prêtes. Par contre, AdGuard a publié un protocole propriétaire, qui est plus difficile à détecter et plus rapide que ses équivalents.
Modes de fonctionnement personnalisables. Il existe deux modes différents dans AdGuard. Les utilisateurs peuvent les personnaliser selon leurs préférences. Le premier mode permet d'ajouter des sites web, où le VPN fonctionnera. En revanche, la seconde modalité contient la liste des sites web pour lesquels le VPN sera désactivé.
Split tunneling. C’est la même caractéristique que celle décrite ci-dessus, mais conçue spécialement pour les applications.
Le serveur DNS de votre choix. Normalement, les utilisateurs de VPN doivent compter sur le serveur DNS fourni par leur FAI. Avec AdGuard VPN, vous pouvez choisir un serveur DNS parmi les fournisseurs DNS connus ou configurer votre propre serveur DNS.
Sites avec la plus grande vitesse. Les utilisateurs du VPN AdGuard peuvent sélectionner l'emplacement d'un serveur en fonction de son ping, ou, en d'autres termes, du temps nécessaire à un paquet de données pour atteindre le serveur et revenir à votre appareil. Lorsque vous choisissez le serveur avec le ping le plus bas, vous sélectionnez le serveur VPN qui est le plus proche de vous, et donc votre vitesse de connexion Internet est plus élevée. AdGuard VPN augmente continuellement le nombre d'emplacements de serveurs parmi lesquels vous pouvez choisir.
Prise en charge de QUIC. QUIC est un protocole à haute performance, qui offre une meilleure qualité de connexion dans des conditions non idéales et aide les utilisateurs ayant un accès lent à l'internet.
Kill switch. Kill Switch est une fonction essentielle du VPN, qui vous déconnecte automatiquement d'Internet si la connexion VPN s'interrompt soudainement. Sans Kill Switch, vous pourriez ne pas le remarquer et continuer à naviguer avec une connexion non sécurisée et divulguer vos informations confidentielles.
Auto-protection. Cette option démarre AdGuard VPN automatiquement lorsque vous vous connectez à des réseaux non sécurisés. Elle permet aux utilisateurs du VPN AdGuard de rester en sécurité lorsqu'ils utilisent des réseaux Wi-Fi publics vulnérables.
Connexions simultanées. Les utilisateurs d'AdGuard VPN Premium n'ont pas de limite sur le nombre d'appareils connectés au compte et peuvent avoir jusqu'à cinq connexions VPN fonctionnant simultanément. Les utilisateurs sans abonnement peuvent utiliser AdGuard VPN sur deux appareils au maximum.
Streaming sécurisé. Les services de streaming essaient de bloquer les utilisateurs de VPN car ces derniers sont souvent utilisés pour contourner le géoblocage. Mais la situation peut être différente. Les utilisateurs veulent simplement être protégés par un service VPN lorsqu'ils regardent le contenu de leur pays. Ou ne pas perdre les avantages d'un abonnement lorsqu'ils voyagent dans un autre pays. Tout cela peut être géré avec AdGuard VPN.
Politique rigoureuse sans journalisation. AdGuard est une société axée sur la protection de la vie privée et ne stocke pas les journaux d'activité des utilisateurs. La société ne collecte que les informations minimales requises pour l'identification des problèmes techniques et l'amélioration du service.

FAQ

Si vous avez encore des questions sur les adresses IP, cette section y répondra probablement.

Que se passe-t-il si quelqu'un obtient mon adresse IP?
Si vous n'utilisez pas de VPN ou de proxy, vous révélez votre adresse IP chaque fois que vous vous connectez à Internet. Les entreprises utilisent les informations relatives à votre IP à des fins de marketing. Les pirates informatiques et les intrus peuvent s'en servir pour vous espionner, vous envoyer du spam et des courriels de phishing. Les propriétaires de sites web peuvent restreindre l'accès à certains services. Les détenteurs de droits d'auteur peuvent utiliser votre IP pour vous poursuivre en justice pour violation des droits d'auteur si vous téléchargez des torrents illégaux.

Dois-je m'inquiéter si quelqu'un connaît mon adresse IP ?
Si vous n'êtes pas la cible d'une attaque personnelle contre vous, cela ne vous fera aucun mal. Sinon, votre adresse IP est un renseignement personnel utile qui pourrait donner aux intrus de nouveaux vecteurs d'attaque (comme le balayage de port de votre IP, la détermination de votre localisation, le balayage de bases de données publiques pour faire correspondre votre IP à d'autres données personnelles vous concernant).

Est-ce possible de changer mon adresse IP ?
Oui, vous pouvez changer votre adresse IP publique en utilisant un proxy ou un VPN. Toutefois, les VPN offrent une sécurité, une confidentialité et une protection supérieures.

En débranchant votre routeur, votre adresse IP change-t-elle ?
Cela dépend de la façon dont le bail des adresses IP est géré par votre FAI. Parfois, cette action aura cet effet, et parfois non.

Le changement de points Wi-Fi modifie-t-il l'adresse IP ?
Oui, chaque fois que vous vous connectez à un réseau Wi-Fi différent, votre IP publique est remplacée par l'IP d'une passerelle de ce réseau.

Peut-on m'espionner avec mon adresse IP ?
Oui, on peut vous espionner avec votre IP. En sachant comment votre IP change au cours de la journée et de la semaine, c'est possible de dresser un tableau complet de vos activités en ligne, par exemple, lorsque vous allez au travail, rentrez chez vous ou vous rendez dans votre café préféré. Si vous utilisez un réseau torrent, il est possible de savoir ce que vous téléchargez en connaissant simplement votre IP. De plus, la connaissance de vos adresses IP est un premier pas pour les pirates qui peuvent accéder à distance à vos systèmes de sécurité et à vos webcams, si vous en avez, et vous espionner en temps réel pour faire des choses illégales avec ce qu’ils apprendront.

Anna Martynova sur Savoir tout Cybersécurité
En téléchargeant les commentaires, vous conformez à la Politique de confidentialité.
AdGuard VPN
téléchargement en cours
Cliquez le bouton indiqué par la flèche pour déclencher l'installation.
Analyser pour installer AdGuard VPN sur votre appareil mobile